Aller au contenu

Patsy – Liverpool – 1988

    Paroles

    Il s’écroule au petit matin
    Sur son canapé jaune déteint
    Il y a des jours, quand la pluie coule
    Où toutes les villes ressemblent à Liverpool
    L’imperméable collé à la peau
    La barbe enfoncée à coups de marteau
    Il revoit le film de la journée
    Même pas un mec à qui parler

    Les yeux dans le vide
    Planté dans son jean
    Il écoute John Lennon
    Et il imagine
    Les yeux dans le vide
    Planté dans son jean
    Il écoute John Lennon
    Et il imagine

    Immobile et sans illusion
    Les yeux rivés à son plafond
    Il y a des jours, quand la pluie coule
    Où toutes les villes ressemblent à Liverpool
    Il s’allume une autre cigarette
    Il met son walkman sur sa tête
    Le cœur cassé, mais plein d’espoir
    Il rêve de partir loin et de tout voir

    Les yeux dans le vide
    Planté dans son jean
    Il écoute John Lennon
    Et il imagine