Aller au contenu

Michel Sardou – Je vole (Live 1983) – 1978


    Paroles Mes chers parents je pars
    Je vous aime mais je pars
    Vous n’aurez plus d’enfants, ce soir
    Je m’enfuis pas je vole
    Comprenez bien je vole
    Sans fumée sans alcool je vole, je voleC’est jeudi, il est 5h05,
    J’ai bouclé une petite valise
    Et je traverse doucement l’appartement endormi
    J’ouvre la porte d’entrée en retenant mon souffle
    Et je marche sur la pointe de pieds
    Comme les soirs où je rentrais apres minuit
    Pour ne pas qu’ils se réveillent
    Hier soir à table
    J’ai bien cru que ma mere se doutait de quelques chose
    Elle m’a demandé si j’etais malade,
    Pourquoi j’etais si pâle
    J’ai dit que j’etais très bien
    Tout à fait clair je pense qu’elle a fait semblant de me croire
    Et mon père a sourit.En passant a coté de la voiture
    J’ai ressenti comme un drôle de coup
    Je pensais que ce serait plus dure et plus grisant
    Un peu comme une aventure mais moins déchirant
    Oh, surtout ne pas se retourner, s’éloigner un peu plus
    Il y a la gare,
    Et après la gare il y a l’Atlantique,
    Et après l’Atlantique…C’est bizarre cette espece de cage qui me bloque la poitrine
    ça m’empeche presque de respirer
    Je me demande si tout à l’heure
    Mes parents se douterons que je suis en train de pleurer
    Oh surtout ne pas se retourner, ni les yeux ni la tete,
    Ne pas regarder derrière
    Seulement voir ce que je me suis promis
    Et pourquoi et où et comment…
    Il est 7h moins 5 je me suis rendormi dans ce train
    Qui s’éloigne un peu plus
    Oh surtout ne plus se retourner… jamais!Mes chers parents je pars
    Je vous aime mais je pars
    Vous n’aurez plus d’enfants ce soir
    Je m’enfuis pas je vole
    Comprenez bien je vole
    Sans fumée sans alcool, je vole, je vole