Aller au contenu

Marc Lavoine – Le monde est tellement con – 1987

    Paroles

    Toi, tu dors peut-être
    Moi je ne peux pas
    Par la fenêtre
    Je vois la Terre en bas
    Ici tout me dépasse
    Même le silence
    Et les aiguilles qui passent
    Sur ton absence
    À quoi tu rêves ?
    As-tu des envies ?
    Connais-tu la fièvre
    Qui froisse tout ton lit ? 

    Le monde est tellement con
    J’ai envie de partir d’ici
    M’en aller sans raison
    Ne plus donner signe de vie
    Respirer d’autres bars
    Essayer d’autres lits
    Me perdre par hasard
    Oublier qui je suis
    Oublier qui je suis !

    Je sais que c’est ridicule
    Mais c’est plus fort que moi
    Je déambule
    Je fais le tour de moi
    Et si tout me dépasse
    C’est que je suis un lâche
    Comme ces aiguilles qui passent
    Autant qu’il nous détache

    Le monde est tellement con
    J’ai envie de partir d’ici
    M’en aller sans raison
    Ne plus donner signe de vie
    Respirer d’autres bars
    Essayer d’autres lits
    Me perdre par hasard
    Oublier qui je suis
    Oublier qui je suis !

    Oh tu dors peut-être
    Moi je ne peux pas
    Par la fenêtre
    Je vois la Terre en bas
    Le monde est tellement

    Le monde est tellement con
    J’ai envie de partir d’ici
    M’en aller sans raison
    Ne plus donner signe de vie
    Respirer d’autres bars
    Essayer d’autres lits
    Me perdre par hasard
    Oublier qui je suis
    Oublier qui je suis !