Aller au contenu

Le Marginal – Bande annonce – 1983

    Le Marginal est un film français réalisé par Jacques Deray, sorti en 1983. Écrit par Deray et Jean Herman et dialogué par Michel Audiard, il met en vedette Jean-Paul Belmondo, dans le rôle d’un commissaire de police prêt à tout pour coincer un trafiquant de drogue. Dès sa sortie, Le Marginal rencontre un grand succès populaire, avec 4 956 822 entrées.

     

    Synopsis

    Le commissaire Philippe Jordan est un flic aux méthodes expéditives. Encombrant pour ses supérieurs comme pour ceux qu’il traque, notamment avec des méthodes peu en rapport avec la légalité, il ne manque pas d’efficacité. Récemment muté à Marseille, il veut mettre hors d’état de nuire Sauveur Meccaci, un trafiquant de drogue et pédophile notoire, pour qui Jordan éprouve de la rancœur. Après une poursuite en hélicoptère, sautant sur un bateau, il saisit deux cents kilos d’héroïne qu’il jette à la mer. Jordan est cependant saqué à la suite de la découverte du cadavre d’un indicateur dans son living pour le faire tomber. Jordan se retrouve alors dans un commissariat de police parisien, un « placard à balais », où il fait équipe avec l’inspecteur Rojinski, l’un de ses amis dans le commissariat.

    Jordan reste toujours fixé sur son objectif : coincer Meccaci. Ne négligeant aucune piste pour obtenir des témoignages contre celui-ci. Il fréquente donc les lieux les plus mal famés de la capitale, se liant au passage avec Livia Maria Dolores, une prostituée qu’il défend contre ceux qui lui reprochent de parler à un flic. Il compte aussi sur ses vieilles connaissances : Francis Pierron, patron d’une salle de boxe qui s’occupe aussi de machines à sous ; « Tonton », qu’il a mis à l’ombre, mais qui le renseigne à condition qu’il arrache sa fille au squat des Antillais. Ainsi Jordan arrive-t-il à « Freddy le chimiste », ancien complice de Meccaci. Contre une somme rondelette, Freddy accepte de témoigner, mais un des sbires de Meccaci l’élimine. Jordan rattrape le tueur, qui ne dit rien. Meccaci fait ensuite abattre Francis car il a refusé sa « protection ». Jordan se venge en neutralisant les tueurs lors d’une course-poursuite en voiture.

    Contacté par un certain Baldi, Jordan doit arriver jusqu’au caïd, mais il déjoue un piège en neutralisant les tireurs, qui tuent Baldi sur leur passage. Avec l’arme de ce dernier, Jordan va à la rencontre de Meccaci et le tue. Plus tard, Rojinski annonce à Jordan l’assassinat de Meccaci. Le commissaire prend un air étonné.


    facebook


    Logo FB