Aller au contenu

Gérard Blanc – Tonton Bâton – 1989

    Paroles

    Un soir la pluie a balayé la case départ
    Et les enfants ont saccadé sous des sanglots
    Des chants de guerre et des prières qui se mélangent
    Au parfum de la terre déchirée par l’étrange
    Demain matin quand le soleil va se lever
    Que les rêves insensés se seront envolés
    Quand les hommes et les femmes sembleront abandonnés
    Il restera l’espoir que vienne le sorcier
    Écoutez-le chanter
    Il prédit après la mousson des mois et des mois des moissons
    Qu’il y aura demain matin, qu’il y aura des lendemains

    Tonton Bâton, il sait faire danser les secrets, chasser le faux du vrai
    Tonton Bâton, il sait, il sait, il sait, il sait, il sait

    La magie a tout transformé d’un coup de dé
    Et le bonheur s’est décide à dessiner
    Des chants d’amour et de lumière qui se mélangent
    Un cadeau dans le cœur des hommes et la vie change
    De tous côtés, ils sont venus pour se parler
    Pour partager un peu le feu qui leur manquait
    En retenant le temps, ils se sont retrouvés
    Ils se souviennent de la parole du sorcier
    Écoutez-le chanter
    Il vient de loin dans un frisson lancer des sons à l’unisson
    Il y aura demain matin, il y aura des lendemains

    Tonton Bâton, il sait faire danser les secrets, chasser le faux du vrai
    Tonton Bâton, il sait, il sait, il sait, il sait, il sait

    Il sait Tonton, il sait Tonton, il sait tout
    Il sait Tonton, il sait Tonton, il sait tout
    Il sait Tonton, il sait Tonton, il sait tout
    Il sait Tonton, il sait Tonton, il sait tout

    Tonton Bâton, il sait faire danser les secrets, chasser le faux du vrai
    Tonton Bâton, il sait, il sait, il sait, il sait, il sait
    Tonton Bâton, il sait faire danser les secrets, chasser le faux du vrai
    Tonton Bâton, il sait, il sait, il sait, il sait, il sait

    Il sait, il sait, il sait, il sait, il sait.