Aller au contenu

François Feldman – Les Valses de Vienne – 1989

    Paroles

    Du pont des supplices
    Tombent les actrices
    Et dans leurs yeux chromés
    Le destin s’est brouillé

    Au café de Flore
    La faune et la flore
    On allume le monde
    Dans une fumée blonde

    Maintenant que deviennent
    Que deviennent les valses de Vienne ?
    Dis-moi qu’est-ce que t’as fait
    Pendant ces années ?
    Si les mots sont les mêmes
    Dis-moi si tu m’aimes…
    Maintenant que deviennent
    Que deviennent les valses de Vienne ?
    Et les volets qui grincent
    D’un château de province ?
    Aujourd’hui quand tu danses
    Dis, à quoi tu penses ?

    Dans la Rome antique
    Errent les romantiques
    Les amours infidèles
    S’écrivent sur logiciels

    Du fond de la nuit
    Remontent l’ennui
    Et nos chagrins de mômes
    Dans les pages du Grand Meaulnes

    Maintenant que deviennent
    Que deviennent les valses de Vienne ?
    Dis-moi qu’est-ce que t’as fait
    Pendant ces années ?
    Si les mots sont les mêmes
    Dis-moi si tu m’aimes…
    Maintenant que deviennent
    Que deviennent les valses de Vienne ?
    Et les volets qui grincent
    D’un château de province ?
    Aujourd’hui quand tu danses
    Dis, à quoi tu penses ?