Aller au contenu

Dalida – Il faut danser reggae – 1980

    Paroles

    Je voudrais voir des îles
    Oublier un peu la grande ville
    Sans chaleur, sans chaleur
    Je cherche un coin tranquille
    Pour mes fins de journée difficiles
    Sans bonheur, sans bonheur

    Alors je descend dans une boite à musique
    Comme si je descendais sous les tropiques

    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs
    Il faut danser reggae
    Comme si je débarquais dans un pays de fleurs
    Je danse le reggae
    Comme si je posais le pied sur l’équateur

    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs

    Je rêve d’un ouragan
    Qui ballaie le passé en passant
    Sur mon cœur, sur mon cœur
    Je veux être bercé par le souffle chaud des alizés
    En douceur, en douceur

    Alors je descend dans une boite à musique
    Comme si je descendais sous les tropiques
    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs
    Il faut danser reggae
    Comme si je débarquais dans un pays de fleurs
    Je danse le reggae
    Comme si je posais le pied sur l’équateur

    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs

    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs
    Il faut danser reggae
    Comme si je débarquais dans un pays de fleurs
    Je danse le reggae
    Comme si je posais le pied sur l’équateur
    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs

    Il faut danser reggae dans la pagaille pas gaie
    De nos jours sans couleurs
    Il faut danser reggae
    Comme si je débarquais dans un pays de fleurs