Aller au contenu

Bertignac et Les Visiteurs – Ces idées-là – 1987

    Paroles

    Bébé faudrait rentrer tu vois
    Je suis en mal d’être avec toi
    La machine à café est détraquée
    Les cendriers tous renversés
    Des heures et des heures passées
    Devant la mire de ma télé
    Des nuits sans dormir à me demander
    Où tu peux bien aller
    Oh oh oh
    Bébé
    Faut pas m’laisser traîner là
    Seul avec ces idées-là
    J’suis pas si fort que tu crois
    Non non non non
    Pas si fort que ça
    Oh non
    Bébé un doute en moi s’est figé
    Oh tu n’vas plus rentrer
    Je peux faire une croix sur toi
    Comment ne pas m’imaginer

    Ta petite gueule entre ses bras
    Comment ne pas crier
    Comment ne pas pleurer
    Oh je suis fatigué
    Oh non non
    Faut pas m’laisser traîner là
    Seul avec ces idées-là
    J’suis pas si fort que tu crois
    Non non non non
    Pas si fort que ça
    Mmm non non
    Oh bébé
    J’suis pas si fort que tu crois
    Non pas si fort que ça
    Bébé, bébé