Pascal Obispo - Personne

Pascal Obispo – Personne – 1996

Newsletter
Paroles
 
J’avais perdu l’habitude
Les clés de la solitude
J’avais perdu l’amer
Et les déserts arides
Même la chaleur des pull-overs
J’avais perdu l’enfer
Au paradis
J’avais oublié les refrains
Qui nous rappellent à l’ordre
Et ton foutu désordre
Ce désordre essentiel
Mais si confidentiel
L’existence et les roses se fanent
Même un lundi
Au paradis
Personne
Ne te remplace
Non personne
Ne te remplace
Personne
Ne te remplace
Non personne
Ne te remplace
C’est un enfer à vivre
Mais comment vivre avec
Mes envies insensées
Car ton armoire est vide
Mes rêves me dévorent
Et mes draps sont glacés
Toutes les nuits
On a plus goût à rien
Mais tant besoin de tout
Ce qui pourrait remplacer
Un être indélébile
On cherche en vain le double
On serait prêt à tout
Pour revoir le jour
Toutes les nuits
Personne
Ne te remplace
Non personne
Ne te remplace
Personne
Ne te remplace
Non personne
Ne te remplace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Quand vous laissez un commentaire sur notre site web, les données inscrites dans le formulaire de commentaire, mais aussi votre adresse IP et l’agent utilisateur de votre navigateur sont collectés pour nous aider à la détection des commentaires indésirables.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.