Aller au contenu

La Folie des Grandeurs – Extraits – 1971

https://www.youtube.com/watch?v=VwgoybJNTXQhttps://www.youtube.com/watch?v=Huexn87j7ak

La Folie des grandeurs est un film franco-hispano-italo-allemand réalisé par Gérard Oury, sorti en 1971.

Très librement adapté de Ruy Blas de Victor Hugo, le film raconte, dans l’Espagne du xviie siècle, les mésaventures de l’ignoble don Salluste, cupide et hypocrite ministre des Finances du roi d’Espagne, qui, après avoir été déchu, tente à tout prix de retrouver ses fonctions et sa richesse, en manipulant son ancien valet Blaze.

L’idée d’adapter ce drame romantique en film comique vient à Gérard Oury en 1960, lorsqu’il joue la pièce de théâtre à la Comédie-Française. L’immense succès de ses films Le Corniaud en 1965 et La Grande Vadrouille en 1966 permet à son idée de voir le jour. Bourvil et Louis de Funès, têtes d’affiche des deux films, sont prévus dans les rôles de Blaze et de don Salluste. Après la mort de Bourvil d’un cancer en septembre 1970, et sur suggestion de Simone Signoret, Oury distribue le rôle de Blaze à Yves Montand. Le projet est à nouveau en péril un temps lorsque Montand annonce ne plus y participer à cause du procès de Burgos mené par le régime franquiste.

Cette « superproduction » européenne bénéficie d’un budget de 18 millions de francs et de moyens spectaculaires. Le tournage se déroule en Espagne et en France, notamment dans le somptueux palais de l’Alhambra de Grenade. La musique du film est composée par le chanteur pop Michel Polnareff, qui parodie les bandes originales des « westerns spaghettis » de l’époque. Conçus par Georges Wakhévitch et Jacques Fonteray, les décors et costumes s’inspirent de l’œuvre du peintre Diego Vélasquez.

Sorti en décembre 1971, La Folie des grandeurs attire plus de 5 millions de spectateurs, un résultat très honorable mais bien inférieur à ceux du Corniaud et de La Grande Vadrouille, décevant pour les producteurs. Il se classe ainsi à la 4e place du box-office français de l’année, loin derrière Les Aristochats.

Devenu un « film culte » avec les années, La Folie des grandeurs demeure célèbre pour ses répliques et des scènes comme le réveil de don Salluste par Blaze avec les rimes en « or » ou le strip-tease d’Alice Sapritch.

 

Synopsis

Espagne, xviie siècle, Siglo de Oro.

Don Salluste (Louis de Funès) profite de ses fonctions de ministre des Finances du roi d’Espagne pour s’enrichir. Mais la reine Marie-Anne de Neubourg, qui le déteste, réussit à le chasser de la cour. Ivre de vengeance, il décide de la compromettre. Son neveu Don César ayant refusé de se mêler au complot, il choisit son valet Blaze (Yves Montand), transi d’amour pour la souveraine, pour tenir le rôle du prince charmant. À force de quiproquos, il ne parvient qu’à attirer sur Blaze les faveurs de la peu avenante Doña Juana (Alice Sapritch).





Quitter la version mobile