Indochine – Savoure le rouge – 1993

Paroles

Savoure-moi savoure-toi
Savoure le rouge mon amour
Savoure-toi savoure-moi
Savoure le rouge mon amour
Si je dessinais sur toi des serpents
Des serpents en argent
Tu voudras voir des marais de sang
Et cultiver la flore de mes mouvements
Tu voudras que je dessine sur toi
Sur ton corps des étoiles de diamant
Lève les bras comme ça ne bouge plus
Oublie-moi ou bien ne m’oublie pasEh, conduis-moi vers ton endroit mon bébé
Parle-moi parle-moi de ton humidité
Décris-moi décris-moi sale et beau à la foisBien avant que les astres jaillissent
Et que ton sexe me lisse entre les mains
Les doigts mouillés, l’étoile inondée
Tu me griffes la peau sur le tableau
Et un jour je te peindrai entière
Sur tout ton corps je te peindrai dans l’or
L’ultra chair mon huile et ma déesse
Retourne toi retourne dans le rougeEh, conduis-moi vers ton endroit mon bébé
Parle-moi parle-moi de ton humidité
Décris-moi décris-moi sale et beau à la fois
Eh, mon bébé mon bébé mon bébéConduis-moi conduis-moi vers ton endroit mon bébé
Parle-moi parle-moi de ton humidité
Décris-moi décris-moi sale et beau à la foisEh, mon bébé, mon bébé, mon bébé, eh, mon bébé, mon bébé, mon bébé